Stage 2 : Des anges bagarreurs

Publié le par Ben

daraku-1-.jpgAllez c’est parti voici le deuxième article de notre dossier sur les jeux de combat oubliés

Après le monde coloré et cartoon de Waku Waku 7 j’ai décidé de vous présenter un jeu à l’univers complètement opposé.

"The Fallen Angel" (Daraku Tenshi en japonais) développé par Psikyo et sortie uniquement en arcade est un jeu sombre violent et froid à l’aspect austère mais qui a un charme incroyable.

 

Tout commence après un tremblement de terre de forte magnitude, une ville se retrouve dans le chaos et isolé de tout. Dans ce contexte déjà bien sombre s’ajoute Carlos le parrain de la ville qui fait régner sa sanglante loi. Huit personnes vont donc tout entreprendre pour stopper ses méfaits, chacun ayants ses propres motivations pour défaire ce grand criminel.

 

Ces huit personnages sont à la fois sombres et élégants, certains peuvent paraître étranges mais ils ont un charisme indéniable. Que ce soit Roche un enfant de 14 ans entraîné à tuer dès son plus jeune âge par une confrérie d’assassins, Tarao un karateka alcoolique et sans domicile ou encore Yurien le travesti ; il est clair que touts les persos ont un background profond en plus d’avoir un design soigné. S’ajoute à ces huit combattants deux autres personnages non jouables dès le début : Trigger (le premier boss et garde du corps de Carlos) et Carlos lui-même qui vous attendra armé de son sabre dans le dernier niveau.

 

roche-1-.gifSouci du détail : on voit même les mouches voler autour de Tarao

 

Le gameplay se veut plus réaliste qu’un Street Fighter ou d’un KOF. Et il ne faudra pas compter sur des boules de feu et autres techniques improbables pour remporter la victoire, ici tout se jouera au corps à corps et il faudra se rapprocher de son adversaire pour lui mettre une dérouillée. Mais attention même si ce titre est un peu plus réaliste que les autres jeux il n’est en aucuns cas une simulation de combats et les plus douées enchaîneront les combos incroyables et autres juggles. Ce système de combat est un peu perturbant au début si l’on a été élevé aux écoles Capcom et SNK mais on s’y habitue en douceur et les combats prennent une autre ampleur une fois les bases maîtrisées. A la manière des premiers KOF on peut lâcher ses supers coups une fois la barre de furie remplie ou lorsque votre jauge de vie est au plus bas  (vous pouvez dans ce cas lancer autant de furies que vous le souhaitez mais si elles échouent elles vous laisseront sans défenses quelques instants et votre adversaire pourrait en tirer profit pour remporter le round).

 

Côté graphisme le jeu est beau : les persos (même si ils pixellisent un peu) sont bien animés, les décors sont superbes même si certains reprocheront le fait qu’ils soient vides et qu’ils manquent de vie, je pense que cela est inhérent à l’univers du jeu. La musique est le gros point faible du titre. Elle est beaucoup trop discrète et les mélodies ne sont franchement pas mémorables. Là aussi on pourrait dire que c’est l’univers du titre qui veut cela, mais là je trouve que ça ne renforce pas l’ambiance froide et sans vie.

 18523-1-.pngSuperbe décor avec le brasier en arriére plan

 

Ce jeu de combat à tout pour plaire : des graphismes soignés et un système de combat plus correct, mais il lui manque un petit je ne sais quoi qu’il fait qu’il ait été oublié. Cette oeuvre à un goût d’inachevé, la preuve en est que le cast aurait dû comporter quatre persos de plus (Snake, Jimmy, Sid et Lapis mais ils n'ont pas étés retenus dans la version finale) et donc quatre décors et musiques. Mais ne soyons pas pointilleux, ce titre reste correct et les fans des jeux du genre apprécieront pour le peu qu’ils s’habituent à ce système de combat plus sobre et technique.

 

 

L'intro du jeu + Demo mode :

 

 

Le site non officiel :

 

http://darakutenshi.t35.com/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article