Un paradis infernal.

Publié le par Ben

S6301604.JPGIl y a des concepteurs qui prennent une place à part dans le monde des jeux vidéos et certains valent vraiment le détour. Suda 51, génial créateur de No More Heroes a su se faire connaître et laisser une trace indélébile à tout jamais dans le monde du jeu vidéo. Mais bien avant les aventures de Travis Touchdown et Killer 7, Suda 51 donna naissance à un bien étrange titre : Flower Sun and Rain. Sorti d'abord sur PS2 au japon il fut ré-édité il y a peu sur nintendo DS en Europe dans la plus grande indifférence (hélas).

Dans ce jeu nous contrôlons Sumio Mondo une sorte de détective mais il se considère comme étant "chercheur" car son travail consiste à trouver des choses égarées à l'aide de son ordinateur qu'il appelle Catherine. Il est engagé par Edo Macalister gérant de l'hôtel "Flower Sun and Rain" sur Lospass Island, une petite île tropicale à vocation touristique. La mission de Sumio est de trouver et d'arrêter des terroristes présent sur l'île mais cela va se révéler plus dure que prévu car tout va très vite dégénérer et l'île va devenir un enfer psychologique où le héros sera obliger de revivre toujours la même journée avec la victoire des terroristes à la fin de celle-ci (l'explosion d'un avion). Le joueur sera toujours détourné de sa quête par de nombreux protagonistes et devra résoudre leurs problèmes si il souhaite avancer dans l'aventures. Ce jeu se résume à des énigmes assez tordues basées sur des chiffres qu'il faut trouver dans la brochure de l'île pour pirater des objets et même des personnes.

Ce qui fait tout le charme de ce titre c'est l'absurdité de ce monde où le joueur se laisse entraîner malgré lui. Ainsi dialogues kafkaïens et situations étranges se côtoient durant toute l'aventure et on avance d'énigmes en énigmes espérant enfin comprendre ce qu'il se passe sur cette île. Pour apprécier pleinement ce jeu il faut essayer d'interpréter les différentes rencontres du héros mais il faut avouer que cela est plutôt difficile tant le monde que Suda 51 à créer est étrange.

Graphiquement moche mais passable avec des musiques de grands compositeurs remixées, Flower Sun and Rain est une expérience unique que je conseille aux plus courageux.

L'intro du jeu:



Séquence de gameplay:

Commenter cet article